SERAING

Le projet d’Eros Center est bien abandonné: le sentiment d’un immense gâchis

Le projet d’Eros Center est bien abandonné: le sentiment d’un immense gâchis

Les autorités sérésiennes vont à présent devoir réfléchir au devenir de la rue Marnix, où travaillent 160 personnes dans des conditions sanitaires et de sécurité parfois indignes. ÉdA archives

L’information est confirmée: le projet d’Eros Center à Seraing est abandonné, menacé par une plainte du Conseil des femmes francophones de Belgique. En attendant, l’activité prostitutionnelle se poursuit rue Marnix, dans des conditions difficiles.