Léglise

VIDÉO | À Léglise, des ouvriers salent la route à la pelle, l'échevin s'en explique

VIDÉO | À Léglise, des ouvriers salent la route à la pelle, l'échevin s'en explique

Un habitant de Wittimont a filmé une scène étonnante ce vendredi matin. Capture d'écran Sebastien Dbe

Un habitant de Wittimont a filmé une scène qui peut paraître étonnante ce vendredi matin..

Sébastien Dabe, un riverain de Wittimont, village de la commune de Léglise, s’est étonné lorsqu’il a vu une camionnette de la commune passer dans sa rue pour saler la voirie. Il n’a pu s’empêcher de dégainer son smartphone pour filmer et de partager la vidéo sur les réseaux sociaux. Sur celle-ci, on voit un ouvrier communal debout sur la benne de la camionnette répandre du sable à la pelle sur la route. Une méthode quelque peu rustique qui fait sourire dans les commentaires écrits sous la vidéo.

Nous avons interrogé l’échevin responsable du service travaux de Léglise, Pierre Gascard. Et non, il ne s’agit pas là de la méthode habituelle pour saler les voiries de la commune. Il s’agit d’une intervention ponctuelle rapide. « Un camionneur ne parvenait pas à monter à la côte à la sortie de Wittimont vers Ebly, explique l’échevin. Il a contacté la commune. Le service a réagi de suite. On n’allait pas remplir une saleuse pour intervenir sur 100 mètres. Cela aurait pris plus de temps. Les ouvriers sont donc partis avec une camionnette et ont répandu un mélange sable-sel à la pelle. »

Et l’échevin de nous expliquer comment la commune de Léglise procède au salage des routes. La commune est divisée en six secteurs, dont quatre sont gérés par des entrepreneurs privés. C’est le cas pour celui de Wittimont. « Mais pour un problème ponctuel, c’est la commune qui intervient », avance Pierre Gascard.

« On évite les sorties inutiles, poursuit-il.?Une sortie pour toute la commune, cela coûte entre 3 000 et 3 500 €. Éviter les sorties inutiles, c’est également mieux pour l’environnement et cela préserve les routes. » Le sel attaque en effet le revêtement des voiries.

Pour les mêmes raisons, la commune de Léglise a opté pour un mélange sable-sel plutôt que pour du sel uniquement. « C’est moins cher, moins polluant et mieux pour les voiries, constate l’échevin.?Le sel fait fondre le verglas. Le sable reste plus longtemps sur la route que le sel et la rend plus abrasive. »

Autre initiative de la commune de Léglise : aux endroits réputés dangereux, où des plaques de verglas apparaissent plus vite, la Commune a déposé des box en plastique, remplis de sel. « Lorsqu’il y a du verglas, soit un privé peut répandre de ce sel à la pelle, soit faire appel à la Commune et un ouvrier viendra en répandre », poursuit Pierre Gascard. Les box sont ensuite ramassés au printemps.? La petite côte à la sortie de Wittimont n’est pas reprise dans ces endroits réputés dangereux.