SÉCURITÉ ROUTIÈRE

«En cas de collision à 30 km/h, un enfant non attaché de 15 kilos se transforme en un projectile de 120 kilos!»

«En cas de collision à 30 km/h, un enfant non attaché de 15 kilos se transforme en un projectile de 120 kilos!»

Un enfant sur dix n’est pas attaché du tout en Wallonie. Fotolia

Seul un enfant sur quatre est correctement attaché en voiture: l’Agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR) lance une nouvelle campagne de sensibilisation pour éduquer les… parents.

 

 

Au sein de l’agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR), on estime ne pas avoir lésiné sur les moyens pour encourager les parents à transporter correctement leurs enfants en voiture. Malgré cela, «le pourcentage d’enfants mal attachés est toujours aussi important qu’il y a quelques années».

Partant du constat posé par l’institut Vias qu’«en Wallonie, seul 1 enfant sur 4 (24%) est correctement attaché et transporté dans un siège adapté à son poids et à sa taille», l’AWSR lance une nouvelle campagne de sensibilisation. En vue d’aider les parents (au sens large) «à transporter leur enfant en toute sécurité en voiture».

«Papa, maman, parrain, mamy… la plupart d’entre nous ne pensent pas mal faire, mais utilisent pourtant un siège qui n’est pas adapté, ou ne l’utilisent pas correctement,» estime-t-on sur le site de l’AWSR, où l’on peut également lire que «lorsque l’enfant est mal installé, 4 parents sur 5 restent pourtant convaincus d’avoir bien agi».

Parmi les «principaux mauvais usages», on évoque le «dispositif non adapté à la taille de l’enfant», les «problèmes de fixation du dispositif au siège du véhicule», les «problèmes au niveau du jeu dans le harnais ou la ceinture», et le «mauvais cheminement de la ceinture (ceinture sous le bras ou dans le dos de l’enfant et ceinture en dehors des guides réservés à cet effet)».

+ 5 questions sur le siège-auto 

+ Les erreurs fréquentes avec les sièges, les rehausseurs et les ceintures

 

13% des enfants pas attachés… du tout

 

La moitié des enfants (49%) sont certes installés dans un siège conforme mais ne sont pas correctement attachés, alors qu’un sur dix (13%) n’est pas attaché du tout.

«On constate que c’est pour les trajets courts (inférieurs à 10km) et habituels que le pourcentage d’enfants attachés correctement dans le siège approprié est le plus faible. Or, en cas de collision à une vitesse de 30 km/h par exemple, un enfant non attaché de 15 kilos se transforme en un projectile de 120 kilos,» avertit l’AWSR.

Et de préciser, sur le risque de lésions graves et même mortelles: «un harnais mal serré ou une ceinture dans le dos ou sous le bras peut avoir de sérieuses conséquences en cas de freinage violent ou de collision: coup du lapin, graves lésions abdominales, etc.»

Les systèmes de retenue pour enfants adaptés réduisent «de 50% le risque de lésions mortelles et de 30% le risque de lésions graves en cas d’accident».

 

L’exemple des parents

 

L’AWSR observe «une proportion plus importante d’enfants bien attachés lorsque le conducteur a lui-même bouclé sa ceinture! Les parents peuvent donc jouer un rôle important dans l’éducation à la sécurité routière de leurs enfants en s’efforçant de donner le bon exemple. Cela vaut d’ailleurs pour bon nombre de comportements ‘safe’ sur la route.»

Comment les parents peuvent-ils justifier que leur(s) enfant(s) puissent être mal attaché(s), voire pire? «[…] L’inattention ou le manque de temps, l’enfant qui s’attache lui-même ou ne se laisse pas faire et enfin, le fait de ne pas disposer d’informations suffisantes pour installer correctement le siège-auto.»

«Cette nouvelle campagne (NDLR: qui sera visible le long des autoroutes et des routes secondaires en Wallonie durant le mois de janvier) est un outil de sensibilisation supplémentaire afin d’atteindre l’objectif fixé par le gouvernement wallon (NDLR: réduire à 200 le nombre de victimes sur nos routes d’ici 2020),» estime le ministre de la mobilité Carlo Di Antonio.

La loi exige que les enfants de moins de 18 ans qui mesurent moins d’1,35m doivent être transportés dans un dispositif de retenue pour enfants qui leur est adapté, sous peine d’hériter d’une amende de 174 euros.

+ Oublier son clignotant : ça coûte cher et ça irrite les autres usagers de la route, et pas qu’un peu…