ARLON

La cour d’appel de Liège requiert 5 ans de prison avec sursis pour une tentative de meurtre

La cour d’appel de Liège requiert 5 ans de prison avec sursis pour une tentative de meurtre

Image d’illustration BELGA

Le parquet général a requis jeudi devant la cour d’appel de Liège une peine de 5 ans de prison assortie d’un sursis partiel contre un Arlonais âgé de 33 ans poursuivi pour avoir commis une tentative de meurtre. La victime, le colocataire du prévenu, avait été atteinte de trois coups de couteau, dont un dans la région du cœur.

Les faits se sont déroulés en octobre 2017 rue des Espagnols à Arlon. Le prévenu et son colocataire, qui entretenaient une très forte amitié, avaient été opposés dans une dispute lorsque le colocataire avait tenu des propos que le prévenu jugeait déplacés.

Sous l’influence de l’alcool, le prévenu avait précipité son colocataire au sol avant de le chevaucher et de lui porter des coups à l’aide d’un couteau papillon. Trois avaient atteint la victime: l’un à l’abdomen, l’autre au flanc et le dernier à proximité immédiate du cœur.

Le prévenu avait été condamné par le tribunal d’Arlon pour cette tentative de meurtre à une peine de 5 ans de prison avec un sursis portant sur deux ans. Devant la cour d’appel, l’avocat général Murielle Radoux a requis la confirmation de cette peine.

La défense a contesté l’intention homicide en soutenant que les coups étaient maîtrisés et destinés à faire peur. L’avocat du prévenu a réclamé une peine assortie d’un sursis pour le surplus de la détention préventive.

L’arrêt sera prononcé le 7 février.


Nos dernières videos