article abonné offert

«Francken aurait dû le dire plus tôt»

A priori rien de neuf dans un bouquin ressassant les leitmotivs du très conservateur Alain Destexhe: choc migratoire plus important en Belgique qu’ailleurs, naturalisation excessive «sans chercher à vérifier leur intégration économique ou culturelle», regroupement familial, asile, mariages blancs, conséquences économiques et sociales, montée de l’islamisme en Belgique… Destexhe propose également une déclaration gouvernementale, à mettre en œuvre après les élections de 2019.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 28 des 99 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?
Nos dernières videos