article abonné offert

ARLON

Il violait sa propre épouse

Le prévenu, déjà détenu pour coups et blessures envers son épouse, doit maintenant répondre de viols avec violences. Il risque trois ans de prison.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 36 des 351 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos