TC Nivelles - Jusqu'à 18 mois d'emprisonnement pour une agression commise à Waterloo

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné mardi J.B., J.H. et S.T. à respectivement 18 mois de prison ferme, un an de prison avec sursis, et une peine de travail de 300 heures. Les trois jeunes étaient poursuivis pour des faits de vol et d'extorsion commis dans la nuit du 18 au 19 septembre 2017 à Waterloo. Les victimes, deux garçons et une fille qui étaient sur un banc, ont été encerclés par les prévenus et dépouillés de leur smartphone. La jeune fille qui avait tenté de fuir a été ceinturée et délestée de son sac à main. Les garçons ont été menacés et ont reçu des coups.

Lorsqu'il a été entendu par la police après avoir été intercepté à proximité des lieux de l'agression, J.H. a affirmé que c'était J.B. qui avait commis l'agression. Ce dernier, en revanche, affirmait être resté à l'écart en "protection" des deux autres. S.T., lui, a maintenu jusque devant le tribunal correctionnel qu'il avait été contrôlé alors qu'il arrivait par hasard dans une rue voisine et qu'il n'avait rien fait.

"La police indique que vous correspondez à la description, que vous étiez transpirant - on sait que les auteurs ont quitté les lieux en courant - et que vous aviez une tâche de sang frais sur la main droite. Justement, une bouteille en verre a été brisée lors de cette agression", avait objecté le ministère public à l'audience en demandant au tribunal de déclarer les préventions établies à charge des trois prévenus.

J.B., le prévenu le plus lourdement condamné dans le jugement rendu mardi, faisait défaut à l'audience et a déjà des antécédents judiciaires pour vol avec violence.

Nos dernières videos