MANHAY

L’auteur d’une agression violente à Manhay prétend s’être défendu

L’auteur d’une agression violente à Manhay prétend s’être défendu

Cour d’appel BELGA

Le parquet général a requis mardi devant la cour d’appel de Liège la condamnation d’un habitant de Manhay âgé de 29 ans qui avait été impliqué dans une altercation violente lors de laquelle il avait porté des coups de béquille et de batte de base-ball à un adversaire.

Le prévenu, acquitté en première instance, a soutenu qu’il se trouvait en état de légitime défense.

Les faits s’étaient déroulés le 16 novembre 2017 à Manhay. Le prévenu se trouvait dans l’habitation appartenant à sa compagne lorsque l’ex-compagnon de celle-ci s’était présenté à la porte. Selon le prévenu, cet homme avait émis préalablement des menaces de mort et avait enfoncé la porte.

L’homme avait alors sorti un couteau pour se précipiter vers son ex-compagne en tenant des propos menaçants. Il aurait aussi menacé le prévenu de l’égorger. Face à ce comportement, le prévenu avait porté un coup de batte de base-ball dans les jambes de son rival. Il avait ensuite utilisé une béquille pour lui porter plusieurs coups sur la tête. Il estimait avoir porté ces coups dans un contexte de défense.

Le parquet général a soutenu une autre version des faits et a affirmé que la victime des coups était attendue pour récupérer ses effets personnels. Dans ce contexte, le prévenu avait vu rouge et avait porté des coups violents. «Il ne s’agissait pas d’une riposte proportionnée à une attaque injuste», a estimé l’avocat général en sollicitant une condamnation à une peine de travail.

La défense, Me Biémar, a soutenu la thèse de la légitime défense et a sollicité l’acquittement ou, à titre subsidiaire, une peine assortie d’un sursis.

L’arrêt sera prononcé le 5 février.


Nos dernières videos