MONDE

Leetchi clôt la cagnotte de soutien à l’ex-boxeur accusé d’agression de gendarmes

Leetchi clôt la cagnotte de soutien à l’ex-boxeur accusé d’agression de gendarmes

- Photo News

Leetchi, plateforme de collecte en ligne de dons, a annoncé mardi avoir clos la cagnotte de soutien à l’ancien boxeur Christophe Dettinger, soupçonné d’avoir agressé deux gendarmes à Paris lors de la manifestation samedi des «gilets jaunes».

«La cagnotte n’accepte désormais plus de contributions», a annoncé Leetchi dans un communiqué sur son site internet.

«En aucune manière, nous ne portons de jugement de valeur sur une thématique, une cause ou un projet et ne prenons nullement position. Notre équipe est présente pour faire respecter les conditions d’utilisation de notre plateforme et assurer la sécurité des collectes», précise la plateforme.

117.000 euros

Cette cagnotte rassemblait plus de 117.000 euros mardi matin vers 08H30, une somme destinée à soutenir Christophe Dettinger, qui s’est rendu à la police lundi matin.

Dans la matinée, le nombre de donateurs continuait à grimper de façon exponentielle (environ 7.000 dons vers 08H30, près de 7.500 à 10H45), mais le montant récolté n’était plus visible.

L’ancien champion de boxe est soupçonné d’avoir porté des coups à deux gendarmes sur une passerelle à Paris, samedi, lors de «l’acte VIII» des «gilets jaunes».

«Un proche de Christophe Dettinger, accusé d’avoir agressé des policiers en marge de la manifestation parisienne des gilets jaunes du samedi 5 janvier, a créé une cagnotte sur notre plateforme dans le but de soutenir» l’ex-boxeur, détaille Leetchi dans son communiqué.

Pour financer les frais de justice

«Leetchi s’engage à ce que les fonds collectés sur la cagnotte de soutien à Christophe Dettinger servent uniquement à financer les frais de justice conformément à nos CGU (conditions générales d’utilisation, NDLR) et à la législation en vigueur. En effet, nos CGU proscrivent toute incitation à la haine ou à la violence. Compte tenu des actes reprochés à Christophe Dettinger, aucune autre utilisation de la cagnotte ne saurait être acceptée», est-il ajouté.

«Le transfert des fonds ne sera ainsi effectué que sur présentation de justificatifs (Devis et notes d’honoraires de l’avocat). L’argent sera reversé directement sur le compte dédié de l’avocat et ce sans aucun intermédiaire», poursuit la plateforme, indiquant qu’»au vu du montant atteint à ce jour, la cagnotte n’accepte désormais plus de contributions».

«Le reste de l’argent collecté sera remboursé aux participants lorsque l’ensemble des démarches juridiques auront été financées», fait savoir Leetchi, filiale depuis 2015 du groupe Arkéa, qui rassemble les fédérations Bretagne, Sud-Ouest et Massif Central du Crédit Mutuel.