TENNIS

VIDÉO | Les larmes de Roger Federer: «Son décès a été une sorte de réveil pour moi»

Dans une interview accordée à CNN, Roger Federer n’a pu cacher son émotion en évoquant la mort de Peter Carter, l’entraîneur australien qui l’a révélé.

En pleine tournée australienne, le champion suisse a accordé un entretien à la célèbre chaîne CNN. L’occasion de revenir sur sa carrière et sur le lien étroit qui le relie à l’Australie, le pays d’origine de son mentor, Peter Carter.

«Peter Carter a été très important dans ma vie, résume Roger Federer. C’est lui que je dois remercier pour la technique que je possède.»

Malheureusement, si le Suisse n’a pu retenir ses larmes en pensant à l’entraîneur qui l’a révélé, c’est parce qu’il se souvient que ce dernier est décédé quelques mois avant qu’il ne remporte son premier Grand Chelem, à Wimbledon.

«J’espère qu’il serait fier, lâche Roger Federer entre deux sanglots, après que la journaliste lui ait demandé ce que penserait aujourd’hui Peter Carter à propos de la carrière de son poulain. Je suppose qu’il n’aurait pas aimé que je gâche mon talent. Je pense que sa mort a été électrochoc pour moi car c’est à ce moment-là que j’ai vraiment commencé à m’entraîner dur.»

Et le champion de conclure, tout en modestie: «J’ai eu beaucoup de chance de croiser les bonnes personnes et les bons entraîneurs au bon moment. On pourrait penser que c’est moi qui ai pris ces décisions, mais c’est aussi une chance que j’ai eue durant ma carrière…»

Roger Federer possède un des plus beaux palmarès du tennis moderne, avec 99 titres au total dont 20 Grands Chelems.

Nos dernières videos