article abonné offert

TOURNAI – CALONNE

Des «exilés» fidèles à leurs racines

Des «exilés» fidèles à leurs racines

Les exilés se sont penchés sur l’histoire de cette pierre qui a façonné le quotidien de multiples générations. ÉdA

Pour diverses raisons, professionnelles, familiales, ils ont planté leurs pénates à la capitale, sans jamais oublier cependant «leurs» Cinq Clochers.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 32 des 239 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos