C’est en 1989 que Vittorio Bellini a créé le Club de taekwondo de Grâce-Hollogne qui regroupe une quarantaine de membres.

Une initiative réussie donc pour cet homme ayant découvert cet Art martial quelques années avant et en étant devenu une référence. «Maître» ceinture Noire 7e Dan, il nous décrit son sport: «C’est une discipline cousine du karaté qui utilise les pieds et les poings pour en faire des armes naturelles de défense contre des agresseurs potentiels. Elle représente à la fois l’apprentissage de technique mais aussi une maîtrise intérieure excellente pour la confiance en soi. Ensuite, elle peut aussi se décliner sous la forme de compétition spectaculaires alliant vitesse et force même si ce n’est plus le cas actuellement à notre niveau. Le club a connu jusqu’à cent membres avec des champions internationaux alors que nous sommes désormais plus dans l’apprentissage de cette discipline olympique depuis Sydney. Comme dans tous les Arts martiaux, on avance dans les ceintures puis les différents grades. Jusqu’à la 4e DAN, il faut produire énormément avec des techniques à maîtriser et reproduire ainsi que des combats à réussir. Ensuite, on devient «maître» et on passe dans la transmission d’un savoir que l’on continue à cultiver. Pour ma part, j’irai passer ma 8e DAN en Corée om je suis officiellement reconnu.» Spécificité de ce club, il dispose d’une section SDST (Self Defence System Taekwondo) créée il y a quelques années pour répondre aux besoins sécurité. «Nos cours sont ouverts à tous dès l’entrée des enfants dans l’enseignement primaire, tant pour les garçons que les filles. Des cours se donnant sur deux sites (école du centre (Simenon), rue Joseph Heusdens, 24 le lundi et école du Berleur, rue Paul Janson, 187 le vendredi) où tout le monde cohabite dans une atmosphère positive via.»

0476 28 85 63