BUZZ

Cette petite ville d’Italie demande un droit d’entrée à ses visiteurs, à la manière d’un parc d’attractions

Dans la petite ville de Polignano a Mare, dans le sud de l’Italie, on ne plaisante pas avec les fêtes de fin d’année. Mais pour découvrir la ville, superbement décorée et illuminée pour l’occasion, les visiteurs doivent mettre la main au portefeuille. Un droit d’entrée de cinq euros leur est effet demandé.

Pour entrer à Polignano, une petite ville des Pouilles, en Italie, chaque visiteur doit s’acquitter d’une taxe pendant les fêtes de fin d’année. Et la note peu très vite devenir salée: il s’agit en effet de débourser cinq euros par personne, enfants compris à partir de 6 ans. Les autorités locales ont même installé des tourniquets équipés d’un système de paiement à l’entrée de Polignano, à la manière d’un parc d’attractions.

Une taxe parfaitement assumée par le maire de la ville, Domenico Vitto: «Cette année, on arrive déjà à 160 000 tickets vendus, c’est extraordinaire.» Une recette de 800 000 euros partagée entre la mairie et les organisateurs, confiait-il à nos confrères de France 2.

Assiégée durant l’été, Polignano était, comme beaucoup de stations balnéaires de la région, désertée en hiver. L’opération «Meraviglioso Natale» (Merveilleux Noël) est venue tout chambouler.

Les commerçants affichent un large sourire. Mais certains habitants dénoncent les dérives mercantiles d’une telle initiative, de même que les nuisances causées par cet afflux massif de touristes.