FRANCE

L’AFP, accusée de montage pour cette photo, se défend de tout trucage

L’AFP, accusée de montage pour cette photo, se défend de tout trucage

AFP/Twitter

La chaîne France 3 avait déjà suscité la polémique en effaçant une partie du slogan d’un gilet jaune, inscrit sur une pancarte. Cette fois-ci, c’est l’agence France-Presse qui est pointée du doigt. Une accusation que l’AFP a formellement démentie, sur Twitter.

La source de tension: une photographie d’un gilet jaune portant une batte de baseball en carton, sur laquelle est écrit ceci: «Approche Macron, j’ai un truc à te dire. »

De nombreux internautes ont réagi à ce cliché, estimant qu’il s’agissait d’un montage, au vu de l’aspect relativement «plat» de l’objet.

Une accusation que l’AFP a formellement démentie dans un tweet, ce samedi midi.

 

 

Les gilets jaunes devant les bureaux de l’AFP

Suite à cette affaire, plus d’un millier de gilets jaunes ont manifesté, brièvement, ce samedi, devant le siège de l’AFP à Paris. Ces derniers ont notamment scandé des slogans hostiles aux médias, mais sans violence, ont constaté plusieurs journalistes.

Levant les yeux vers les bureaux de l’agence, plusieurs d’entre eux ont alors hué l’AFP, poussant des «ouh» de désapprobation, d’autres faisant des doigts d’honneur ou dressant le poing, tandis que fusaient quelques insultes à l’encontre des journalistes.

Après une demi-heure de rassemblement environ, au cours de laquelle certains gilets jaunes ont pris la parole tandis que d’autres brandissaient des pancartes aux slogans «anti-Macron», la manifestation est repartie en direction de l’Hôtel de Ville.

Nos dernières videos