BUZZ

Critiqué pour avoir mangé une entrecôte dorée, Ribéry contre-attaque violemment

Critiqué pour avoir mangé une entrecôte dorée, Ribéry contre-attaque violemment

Instagram

Au cœur d’une polémique pour avoir mangé une entrecôte recouverte d’or, Franck Ribéry a tenu à répondre à ses détracteurs sur les réseaux sociaux. Et le footballeur français n’y est pas allé de main morte, fustigeant les «envieux et les rageux».

Comme des nombreuses stars du football avant lui, Franck Ribéry a profité de ses vacances à Dubaï pour se rendre chez le célèbre restaurateur turc Nusret Gökçe, surnommé «Salt Bae», pour y déguster des pièces de viande.

Et le joueur du Bayern s’est permis une sacrée folie culinaire puisqu’il a commandé une entrecôte recouverte de feuilles d’or. Pour une telle pièce de bœuf, le quotidien allemand Bild a estimé qu’il fallait compter environ 1 250 euros, dont 1 000 euros rien que pour l’or.

 

 

La vidéo, publiée sur le compte Instagram de Ribéry, a fait le buzz auprès des internautes mais a également suscité la polémique. La journaliste française Audrey Pulvar a notamment critiqué le footballeur en lui demandant de plutôt dépenser sa fortune dans des œuvres caritatives.

 

 

Le sang de Ribéry n’a fait qu’un tour et le joueur a sèchement répondu à ceux qui s’en sont pris à lui, à commencer par «les envieux, les rageux», pour qui il a des mots pour le moins… fleuris. «Pour 2019, remettons les points sur les i et les barres sur les t. Commençons par les envieux, les rageux, nés sûrement d’une capote trouée: n*quez vos mères, vos grands-mères et même votre arbre généalogique. Je ne vous dois rien, ma réussite c’est avant tout grâce à Dieu, à moi et mes proches qui ont cru en moi. Pour les autres, vous n’étiez que des cailloux dans mes chaussettes!»

 

 

Ribéry a poursuivi sa tirade en s’en prenant aux «pseudo-journalistes qui ont toujours été dans la critique négative» et en se demandant pourquoi les médias préféraient parler de ce genre de chose au lieu des dons qu’il effectue envers des associations. «Non, vous préférez parler des vacances que je passe en famille, vous scrutez mes faits et gestes, ce que je mange etc! Oh oui pour ce genre de futilités vous êtes présents!»

 

 

L’ailier du Bayern s’est ensuite personnellement adressé à Audrey Pulvar en l’accusant d’hypocrisie. En 2012, la journaliste avait fait face à une polémique à cause du prix de sa paire de lunettes. Ce à quoi elle avait répondu: «Je fais ce que je veux de l’argent que je gagne.»

 

 

Voilà qui devrait clore ce débat. Sauf bien sûr si Audrey Pulvar se décide à répondre à nouveau…

 

Witsel, Messi, Pogba: tous vont chez «Salt Bae»

Rendu célèbre par une vidéo le montrant en train de saler sa viande de manière théâtrale, Nusret Gökçe a fait fructifier sa célébrité virale et, petit à petit, est devenu l’ami des stars. Franck Ribéry n'est pas le premier footeux à se rendre dans l'établissement de celui qu'on surnomme "Salt Bae".

 

 

Dans son restaurant de Dubaï, le boucher turc a déjà reçu de nombreuses stars du ballon rond comme Axel Witsel, Lionel Messi ou encore Paul Pogba.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Kings @leomessi @paulpogba #saltbae #salt#saltlife

Une publication partagée par Nusr_et#Saltbae (@nusr_et) le

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

The best meat of the world ?????? thanks @nusr_et #saltbae #salt #saltlife #nusret #dubai

Une publication partagée par Axel Witsel (@axelwitsel28) le

 

 

Nos dernières videos