Dans son discours de début d’année, le bourgmestre évoque les projets à venir pour la commune. Il commence par ceux, introduits sous l’ancienne législature, pour lesquels une notification ministérielle a bien été reçue.