TRAIL

Les traileurs de plus en plus impatients

Les traileurs de plus en plus impatients

Tous ont déjà hâte d’être sur l’Hard’Aisne Durbuy Trail le 23 mars. En attendant, ils ont pu en découvrir une portion. ÉdA

L’annulation du TNT a reporté l’ouverture de la saison. Mais les traileurs se dérouillent les fourmis sur des OFF, comme celui de l’HADT.

Deux gigantesques serpents de lampes frontales auraient dû illuminer les premières traces de l’agenda trail 2019 dans notre province, ce vendredi au Trevire Night Trail à Virton. Malheureusement pour des centaines de traileurs, ils étaient encore 749 sur 18 km et 34 km il y a douze mois, ceux-ci devront prendre leur mal en patience. En cause, la peste porcine africaine, qui a, pour rappel, contraint le Trevire Trail Club à annuler sa course.

Nos traileurs doivent donc encore attendre quelques jours. Dans une semaine déjà, le dimanche 13 janvier, même s’il ne s’agit pas d’un trail à proprement parler, ils pourront à nouveau regoûter à leurs éléments favoris, sur la Rossignol Run, avec notamment un marathon nature affichant 700 m de dénivelé positif et un semi marathon nature aussi.

D’autres n’ont pas eu la patience d’attendre le retour des courses, en se retrouvant sur ce que l’on appelle des OFF dans le jargon. Vendredi dernier, par exemple, 115 traileurs ont découvert un échantillon de ce qui les attendra lors de la 3e édition de l’Hard Aisne Durbuy Trail le 23 mars. De 19 h à 21 h, ils se sont élancés à leur guise du terrain de football de Mormont sur un parcours de 16 km. Et ils ont pu se rendre compte qu’ils allaient une fois de plus en prendre plein les yeux, mais aussi plein les mollets, à la plus grande joie des puristes, avec au programme, dans petits mois, un parcours de 55 km et 2 400 m de dénivelé positif.

Les Tharées aussi

Bien qu’il ne s’agissait pas d’une compétition officielle, l’ASBL Hard’Aisne Durbuy Sport avait sorti son chrono. Si le résultat était tout sauf essentiel, soulignons que c’est Pierre Grandjean qui s’est montré le plus rapide, et chez les dames Muriel Magam. Par ailleurs, un conseil, ne traînez pas à vous inscrire. En deux éditions seulement, l’Hard Aisne Durbuy Trail s’est déjà taillé une place de choix au calendrier, et on y afflue en nombre et de loin. Neuf cents dossards sont disponibles, 300 sur 16 km, 400 sur 30 km et 200 sur 55 km. Les inscriptions sont ouvertes depuis le 1er janvier (www.hadtrail.com).

Les Tharées n’étaient pas en reste, puisqu’à quelques dizaines, ils se sont aussi offert une sortie OFF d’une heure et demie, sur une portion de leurs toutes aussi magnifiques, redoutables et convoitées traces, qui attendent les traileurs le 9 mars. Six cents dossards sont disponibles pour les quatre distances (10 km, 19 km, 30 km et 42 km), d’une Tharée qui inaugurera le calendrier du Challenge Haute-Ardenne Trail (www.latharee-trail.be).