Notre calendrier date de 1582

Stock.adobe.com/Jrme Romm

En Belgique et dans de nombreux pays du monde, on utilise le calendrier grégorien. Il date de 1582 et a été créé par un pape (chef des chrétiens catholiques).

L

e calendrier que nous utilisons est un calendrier solaire. Il correspond au cycle des saisons, qui est lui-même lié à la rotation (le fait de tourner) de la Terre autour du Soleil. Notre planète met 365 jours 5 heures 49 minutes pour effectuer un tour complet du Soleil. Un an compte 365 jours, répartis en 12 mois. Notre calendrier est donc trop court de 5 heures et 49 minutes par rapport au cycle naturel. Ça fait presque un quart de jour de décalage par an. Résultat: après plusieurs siècles, on devrait fêter Noël en plein été!

Calendrier julien

À l’époque de Jules César, un astronome (qui étudie les astres) qui s’appelait Sosigène a proposé une solution: tous les 4 ans, un jour serait ajouté au dernier mois de l’année. C’est pour cela que février, le dernier petit mois de l’année à l’époque des Romains, compte 29 jours une année sur quatre, 28 jours les autres années. Une année qui compte 366 jours au lieu de 365 est appelée année bissextile.

Jules César a profité de cette nouveauté pour faire commencer l’année le 1er janvier au lieu du 1er mars. Pour lui, c’était logique: les consuls (ceux qui avaient l’autorité) à la tête de Rome commençaient à travailler ce jour-là. César a aussi décidé de donner 31 jours à juillet et août, les mois des récoltes. Le calendrier de Jules César est appelé calendrier julien.

Calendrier grégorien

Les tracas n’étaient pas finis pour autant… 5 heures et 49 minutes multipliées par quatre, ça fait 23 heures et seize minutes, et non 24 heures! Résultat: quand on ajoute un jour entier tous les quatre ans, on ajoute 44 minutes de trop au calendrier… L’erreur représente à peu près trois jours tous les quatre siècles (400 ans).

En 1582, le pape Grégoire XIII (13) s’inquiète. Le calendrier julien a 10 jours de retard par rapport au cycle réel du Soleil. Les fêtes religieuses et le début des saisons risquent de dériver de mois en mois.

Le pape décide de changer le calendrier julien en 1582. On parle désormais de calendrier grégorien. C’est le nôtre qui est considéré de nos jours comme le calendrier international officiel. Le pape commence par supprimer 10 jours de l’année 1582 pour rattraper le retard pris par le calendrier julien sur le cycle naturel du Soleil. On passe directement du 4 octobre 1582 au 15 octobre.

Pour éviter que le retard se reproduise, le pape décide ceci: les années divisibles par 100 (1800, 1900…) ne sont plus bissextiles, sauf si elles sont divisibles par 400. Ainsi 1900 n’était pas bissextile mais 2000 l’était.

Vous avez suivi? Eh bien, malgré tous ces calculs, notre calendrier n’est pas encore exact. Il comptera trois jours d’avance sur le cycle du Soleil en dix mille ans… Un vrai casse-tête, non?

Le sondage de la semaine