Peut-on vaincre le temps?

fotolia

L’homme se rend compte du passage du temps parce qu’il vieillit et qu’au bout de la vieillesse vient la mort, et donc l’arrêt de son temps.

De plus, comme on ne peut pas arrêter le temps (on vieillit quoi qu’on fasse) et qu’il est irréversible (on ne retourne pas en arrière), l’homme sait qu’il ne peut pas échapper à la mort. C’est angoissant (ça fait peur) de se dire qu’un jour on n’existera plus.

Pour répondre à cette angoisse, les hommes cherchent à vaincre le temps. Beaucoup se tournent vers les religions qui proposent une vie après la mort.

Les voyants (qui prédisent l’avenir), les astrologues (qui étudient l’influence des astres sur le caractère et l’avenir des gens) essayent de vaincre le temps en prédisant l’avenir ou en lisant dans le passé.

Dans les histoires

La littérature et le cinéma imaginent aussi des solutions pour vaincre le temps. Des écrivains, des cinéastes font voyager leurs héros à bord de machines extraordinaires ou à l’aide de formules magiques. On voyage aussi bien dans le passé que dans le futur. Exemples: La Machine à explorer le temps, un livre écrit par le Britannique H.G. Wells en 1895, Retour vers le futur, un film de Robert Zemeckis, La Planète des singes, un film de Franklin J. Schaffner... et bien sûr, Harry Potter!

Le mythe de l’immortalité (le fait de ne jamais mourir, d’être éternel) est un autre moyen imaginé par les auteurs d’histoires pour vaincre le temps.

La réponse de la science

La science propose aussi des solutions pour faire reculer la vieillesse et la mort. Nous vivons de plus en plus longtemps grâce aux progrès de la médecine. En 2017, l’espérance de vie (le nombre moyen d’années vécues par une population) en Belgique était de 83,7 ans pour les femmes et 79 ans pour les hommes.

Vivre plus vieux ne suffit plus, on veut aussi rester jeune plus longtemps. Certains utilisent des crèmes pour que leur peau garde un aspect jeune, se font injecter des produits ou opérer pour effacer les rides.

Des scientifiques croient que l’homme sera un jour immortel. C’est le cas de Raymond Kurzweil, l’ingénieur en chef de Google. Il pense que, dans le futur, on pourra vaincre la vieillesse et la maladie car on pourra reprogrammer nos cellules (les plus petits éléments qui composent l’organisme) ou encore s’injecter des nanoparticules (minuscules particules de la taille de quelques milliardièmes de mètre) pour tuer le cancer. Selon lui, on pourra aussi scanner le contenu de notre cerveau pour l’enregistrer dans un ordinateur. Ainsi notre esprit continuerait d’exister sous forme numérique.

Vaincre le temps n’est pas pour tout de suite. Jusqu’à présent, il reste le plus fort et finit toujours par nous rattraper.

Le sondage de la semaine