LESSINES

Des riverains protestent en peignoir au conseil communal

C’est en silence, mais surtout vêtus de peignoirs que des habitants de la chaussée de Renaix sont venus montrer leur mécontentement aux autorités communales. Isabelle Privé a relayé leurs doléances au conseil communal.

Comme nous l’avons déjà écrit à plusieurs reprises, les riverains de la chaussée de Renaix en ont assez des nuisances qu’ils doivent supporter au quotidien.

Ce jeudi soir, ils ont une nouvelle fois essayé de se faire entendre auprès des autorités communales au travers de la voix d’Isabelle Privé (Soci@libre). Pour appuyer la question d’actualité de la conseillère, une poignée de citoyens s’étaient déplacés pour l’occasion. Ils étaient en peignoir pour imager le fait qu’ils ne trouvaient plus le sommeil.

La santé et la sécurité en danger

En effet, ces citoyens lessinois estiment que leur santé et leur sécurité ne sont plus garanties à la chaussée de Renaix. En cause: les nuisances dues au charroi intense et à la vétusté de la voirie.

Pour Isabelle Privé, si cette situation perdure, c’est en raison de l’immobilisme de la majorité communale.

«Je me suis une fois de plus rendue sur place et voici et la situation: les tuyaux sont fissurés – ORES a d’ailleurs effectué des ouvertures au début de la chaussée car des fuites de gaz sont survenues -, les riverains subissent un stress important dû au bruit et vibrations intenses et des dégâts commencent à apparaître sur leurs habitations (fissures, infiltration d’eau).»

La faute du SPW?

Le bourgmestre Pascal De Handschutter a rappelé les différentes démarches entreprises par son administration dans ce dossier et a donné lecture au public présent de la correspondance échangée avec les instances régionales. «Je ne vois pas ce que je peux faire de plus», a conclu le maïeur.