CINÉMA

Le film «Hellhole» de Bas Devos, sur les âmes perdues du Bruxelles post-attentats, sélectionné à la Berlinale

«Hellhole», le deuxième long-métrage de Bas Devos, sera présenté en février en première mondiale lors du festival du film de Berlin, dans la section Panorama.

«Hellhole», le deuxième long-métrage de Bas Devos, qui se place dans le contexte post-attentats à Bruxelles, sera présenté en février en première mondiale lors du festival du film de Berlin, dans la section Panorama.

C’est ce qu’annonce le Fonds audiovisuel flamand (VAF) mardi dans un communiqué.

En 2014, le réalisateur avait déjà participé à la Berlinale avec son premier film «Violet», également projeté en avant-première dans la section Generation 14plus, dédiée aux adolescents, et reparti avec le Grand Prix de cette catégorie.

«Hellhole» raconte l’histoire d’âmes perdues à Bruxelles en 2016. Lors de visites à domicile, le médecin Wannes compte, parmi ses patients, le jeune Marocain Mehdi, qui lui rappelle son propre fils, Joris, pilote F16 en mission au Moyen-Orient. Mais aussi l’Italienne Alba, interprète au Parlement européen, qui cherche un moyen de se sortir de sa solitude et de sa léthargie notamment par la drogue.

Les rôles principaux sont interprétés par Willy Thomas, Alba Rohrwacher, Hamsa Belarbi et Lubna Azabal.