Le club de Guibertin, créé en 1982 sous le nom de Volley Ball Club Ottintois, s’est installé à Mont-Saint-Guibert, au centre sportif Jean Moisse, en 1998, dès l’ouverture de celui-ci.

Cette saison 2018-2019 est la trente-septième du club, la onzième au plus haut niveau du volley-ball belge, appelée aujourd’hui la ligue A. Guibertin a de nombreuses équipes à tous les étages de la hiérarchie, trois équipes au niveau national, dont une en ligue A, une autre en nationale 1, le troisième niveau belge, composée de jeunes formés au club. Il compte neuf équipes seniors, dont une équipe dames, et onze équipes de jeunes, sans compter l’académie qui est ouverte le mercredi après-midi et le samedi matin. Le club forme des joueurs de haut niveau mais permet également aux joueurs de tous niveaux de pratiquer leur sport favori au club: «Nous offrons la possibilité aux joueurs qui le souhaitent de progresser en leur offrant un encadrement de qualité. Plusieurs des joueurs formés au club ont évolué à Maaseik, notamment Sébastien Dumont et François Lecat», signale Éric Davaux, le secrétaire du club guibertin. Longtemps considéré comme un club masculin, Guibertin veut désormais promouvoir le volley-ball féminin: «Le club a investi dans l’équipe féminine, en donnant plus d’espaces pour les heures d’entraînement. Il a en projet de développer la section féminine», souligne Olivier Bourlau, responsable sportif de la provinciale 3 dames. Guibertin, c’est aussi une pépinière de jeunes. Chaque année, le club s’illustre au niveau francophone où il a récolté 32 titres avec les jeunes, il a été quatre fois champion de Belgique, onze fois vice-champion national, sans compte les treize médailles de bronze aux finales nationales. Il est d’ailleurs reconnu comme club formateur au niveau de la fédération francophone.