SPORT

Hein Vanhaezebrouck viré par Anderlecht

Hein Vanhaezebrouck viré par Anderlecht

Photo News/Philippe Crochet

La direction du RSC Anderlecht a décidé à l’unanimité ce soir de mettre fin à la collaboration avec son entraîneur, Hein Vanhaezebrouck.

L’annonce était dans l’air ... Anderlecht met fin à la collaboration avec Hein Vanhaezebrouck.

Dans son communiqué, le club explique les raisons de ce divorce:

«Après les résultats décevants et le jeu livré, la direction du RSC Anderlecht a décidé à l’unanimité ce soir de mettre fin à la collaboration avec son entraîneur, Hein Vanhaezebrouck.»

«L’équipe ne récolte pas assez de points dans le championnat belge et nous avons été éliminés trop tôt en Coupe de Belgique et en Europa League. Nous espérons pouvoir inverser la tendance rapidement», déclare le directeur sportif Michael Verschueren. «Nous tenons à remercier Hein Vanhaezebrouck pour son gros travail pour le club.»

La direction discute actuellement de l’avenir du staff sportif et communiquera à ce sujet dès que possible, conclut le club dans son communiqué.

Hein Vanhaezebrouck viré par Anderlecht
Photo News / Philippe Crochet

«L’entraîneur actuel est la personne la mieux placée pour aider le club»

Samedi, Thomas Didillon, le gardien d’Anderlecht, nous confait: «le coach n’est pas du tout résigné. Il redouble même d’efforts pour trouver la solution. Il essaie tout le temps de trouver la meilleure formule avec ses armes. Le club est en pleine reconstruction, mais je sens une unité à tous les étages. Tout le monde se rend compte que l’entraîneur actuel est la personne la mieux placée pour aider le club à s’en sortir et à remonter la pente. Notre 12 sur 12 du début de saison fut notre pare-soleil. On s’est dit ok, ils ont déjà tout compris. Or, nous avons été placés face à nos limites dès qu’on a entamé les matches du haut de tableau. Toutefois, à force de travailler, ça va finir par passer. Sera-ce encore pour cette saison? Je l’espère mais, à cette question, personne n’a la réponse.»

«Absolument pas remis en question»

Il y a quelques jours, lors dernier déplacement européen de la saison, Michaël Verschueren, le nouveau directeur sportif anderlechtois, déclarait: «Les supporters sont divisés à son sujet (NDLR: HVH n’a pris que 55,78% des points en championnat depuis son arrivée et n’a gagné que 5 des 20 derniers matches)? Il garde notre totale confiance. C’est le coach idéal pour lancer les jeunes. Tactiquement, il est aussi très bon. Il n’est absolument pas remis en question.»

La valse des entraîneurs du championnat de Belgique de D1A 2018-2019 de football après le renvoi d’Hein Vanhaezebrouck dimanche à Anderlecht:

- 30/08/2018: Frank Defays est limogé par Mouscron après un 0/15 de l’Excel lors des cinq premières journées de championnat. L’ancien coach de Virton (D1 amateurs) était en poste depuis février 2018. C’est son adjoint Laurent Demol qui assure l’intérim dans l’attente de la désignation d’un nouveau T1.

- 02/09/2018: L’Allemand Bernd Storck succède à Frank Defays à l’Excel Mouscron, la lanterne rouge avec zéro point sur dix-huit. Il signe un contrat d’un an avec une année supplémentaire en option.

- 08/10/2018: Yves Vanderhaeghe est limogé par La Gantoise au lendemain de la lourde défaite des Buffalos face à Genk (1-5) en clôture de la 10e journée du championnat de Belgique. Gand, qui n’a plus gagné depuis sa victoire au Cercle de Bruges le 2 septembre, est 7e avec 14 points en 10 matches. Vanderhaeghe était arrivé à Gand en octobre 2017 pour remplacer Hein Vanhaezebrouck. Il avait mené les Buffalos à la 4e place du championnat 2017-2018.

- 27/10/2018: à l’issue du partage blanc (0-0) de Lokeren face à Ostende, les Waeslandiens décident de remercier leur entraîneur Peter Maes suite aux résultats décevants du début de saison. Après 12 matches, Lokeren compte 6 points et est lanterne rouge.

- 29/10/2018: Lokeren engage Trond Sollied, double champion de Belgique à la tête du Club de Bruges (2003 et 2005). Le Norvégien, inactif depuis cinq ans et une expérience en Turquie, dirige ainsi une quatrième équipe belge après trois passages à La Gantoise, un au Club de Bruges et un autre au Lierse.

- 11/11/2018: Waasland-Beveren se sépare de Yannick Ferrera, 38 ans, arrivé en juin 2016. L’ancien coach de Charleroi et du Standard est limogé au lendemain d’une défaite 2-0 au CS Bruges en raison des mauvais résultats du club waeslandien, 14e de la Jupiler Pro League avec 11 points en 15 matches.

- 15/11/2018: Glen De Boeck, 47 ans, n’est plus l’entraîneur de Courtrai, battu 0-2 aux Eperons d’Or par le Standard cinq jours plus tôt. Il avait succédé à Ioannis Anastasiou en novembre 2017. Le KVK occupe la douzième place du classement de la 1A avec 16 points, à l’issue du premier tour. Yves Vanderhaeghe, 48 ans, ancien entraîneur de Courtrai en 2014-2015 revient au stade des Eperons d’Or. Il avait été remercié par La Gantoise le 8 octobre.

- 17/11/2018: Adnan Custovic, 40 ans, est le nouvel entraîneur de Waasland-Beveren. Il prend la succession de Yannick Ferrera, remercié le 11 novembre. Il signe un contrat jusqu’à la fin de la saison avec une option pour une saison supplémentaire. Il aborde sa 2e expérience comme T1 en Belgique après avoir terminé la saison dernière à Ostende où il avait succédé le 19 septembre 2017 à Yves Vanderhaeghe dont il était l’adjoint. Son contrat n’avait pas été prolongé et était libre depuis le début de l’actuelle campagne.

- 16/12/2018: Arrivé en octobre 2017, Hein Vanhaezebrouck, 54 ans, est remercié par Anderlecht «pour défaut de résultats et de jeu» à l’issue de la défaite des Mauves au Cercle de Bruges (2-1) lors de la 19e journée de championnat, la sixième de la saison. Éliminé en Coupe de Belgique et en Europa League, Anderlecht n’a plus gagné depuis le 11 novembre (2-0 contre La Gantoise), et n’a obtenu qu’un point (1-1 contre le RSC Charleroi) lors des quatre dernières journées.

Pro League