ARLON

PHOTOS et VIDEO | À Weyler, dyspraxie et tennis font bon ménage

Faire du tennis quand on est dyspraxique, la galère? Pas du tout! Focus sur une animation sympa à Weyler avec les élèves du Mardasson de Bastogne.

Manier une raquette quand on est dyspraxique, c’est un peu comme écrire au stylo avec des gants de boxe. La dyspraxie, c’est la difficulté de planifier et d’automatiser un geste. Pour simplifier, on peut parler de maladresse pathologique. Huit enfants de l’école spécialisée du Mardasson ont participé à un team building à Garisart (Weyler) ce mercredi, soutenus par l’ASBL Les Fées Lozof. Un vrai défi, gagnant pour tous!

+ ABONNNÉS | Découvrez l'article complet dans L’Avenir de ce lundi 17 décembre