Laurence Prom, vous êtes la tête de proue des opposants au projet des 120 logements du lotissement «Fockeknapp». On vient d’entendre des récriminations fort diverses.