EN IMAGES

«Le Brexit est une foutaise»: un bus anti-Brexit sillonne le quartier européen

Un bus jaune arborant le slogan «Bollocks to Brexit, it’s not a done deal» (le Brexit est une foutaise, ce n’est pas encore fait) sillonne le quartier européen de Bruxelles. Cette campagne, est mise sur pied par des opposants au retrait du Royaume-Uni de l’UE.

Un bus jaune arborant le slogan «Bollocks to Brexit, it’s not a done deal» (le Brexit est une foutaise, ce n’est pas encore fait) sillonne jeudi le quartier européen, où se rencontreront dès 15 heures les 28 chefs d’État et de gouvernement de l’UE. Cette campagne, mise sur pied par des opposants au retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne, est déjà bien connue Outre-Manche.

Le véhicule y circule en effet souvent dans les environs de Westminster et du 10 Downing Street, mais aussi dans les circonscriptions électorales de certains hommes politiques d’envergure, tels que l’ancien ministre des Affaires étrangères, Boris Johnson, ou le leader du parti travailliste, Jeremy Corbyn.

Après avoir annoncé lundi, à la dernière minute, le report du vote sur l’accord du Brexit, la Première ministre britannique Theresa May a essayé d’obtenir des dirigeants européens qu’ils lâchent un peu de lest sur le texte. Ces derniers se sont toutefois montrés fermes dans leur volonté de ne pas rouvrir les négociations et dubitatifs sur les moyens de l’aider.

Theresa May cherche en particulier des assurances sur le ‘backstop’, la solution trouvée pour éviter de rétablir une frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord qui signifierait, s’il devait être mis en œuvre, le maintien du Royaume-Uni dans l’Union douanière avec l’UE.

Elle exposera jeudi soir sa situation à ses 27 homologues européens réunis à Bruxelles.