LA LOUVIÈRE – MONS

Patrouilles renforcées à Mons et La Louvière après Strasbourg

Patrouilles renforcées à Mons et La Louvière après Strasbourg

Illustration ÉdA

Les mesures de sécurité sont-elles revues aux marchés de Noël de La Louvière et Mons après la fusillade de Strasbourg?

Le bourgmestre de La Louvière Jacques Gobert et le chef de corps de la zone de police de La Louvière se sont rencontrés ce matin pour discuter de la manière de gérer la situation, après la fusillade meurtrière survenue au marché de Noël de Strasbourg hier soir. Faut-il entourer «Place d’Hiver», qui se tient sur la place Maugrétout à La Louvière d’un dispositif de sécurité revu à la hausse?

Les autorités communales ne prévoient pas de gros renforcements du dispositif actuel de sécurité: «le niveau de la menace est toujours au niveau 2», rappelle le bourgmestre. La police de La Louvière renforcera néanmoins sa présence, en augmentant le nombre de patrouilles sur les sites des festivités. Les agents patrouilleront aussi avec un équipement renforcé.

Sont concernés la place Maugrétout, mais aussi les marchés de Noël d’Haine-Saint-Pierre et d’Houdeng.

Patrouilles et obstacles à Mons

La question d’un renforcement des mesures de sécurité s’est aussi posée à Mons, où «Mons Cœur en Neige» bat son plein sur la Grand-Place. Une réunion sécurité s’est tenue ce jour entre Nicolas Martin, Bourgmestre de la ville de Mons, et la direction de la Zone de Police Mons/Quévy pour réévaluer la menace au plan local.

Bien que la menace au plan national soit toujours maintenue en niveau 2, il a été décidé, par mesure de précaution, de rehausser la sécurité du marché de Noël. Il a été convenu de renforcer la présence policière visible et non visible sur les zones festives locales, de renforcer l’armement des patrouilles policières, ou encore de sécuriser le périmètre du marché de Noël à l’aide d’obstacles fixes

Il y aura plus de patrouilles sur la Grand-Place, au Marché aux Herbes, mais aussi dans les lieux à haute fréquentation comme le centre commercial Les Grands Prés.

Les agents seront sensibilisés à observer et détecter tout comportement suspect sur les lieux très fréquentés, il en ira de même pour les gardiens de la paix et organisateurs des festivités, appelés à la même vigilance.

Enfin les heures d’accès aux véhicules sur la Grand-Place sont réduites. Les bornes seront relevées tous les jours de la semaine à partir de 17h et à partir de 10h30 les jours de week-end et jours fériés.