MUSIQUE

Écoutez les Bruxellois de Saudade, vainqueurs du Concours Circuit 2018 avec leur soul-pop mélancolique

ÉCOUTEZ | Le groupe Bruxellois Saudade, réuni auour du chanteur Junior Bokele, a été désigné Premier Prix du Concours Circuit 2018 par un jury de 60 pros du secteur musical. Les Namurois de Glauque finissent seconds. 5 groupes étaient en finale au Botanique ce 8 décembre: écoutez-les ici.

Le groupe bruxellois Saudade a remporté ce 8 décembre la finale du Concours Circuit 2018. Ce tremplin organisé par l’asbl Court-Circuit, se choisit chaque année un lauréat porte-drapeau parmi les groupes de la Fédé Wallonie-Bruxelles.

Le mélange de pop-rock, soul et spoken word bien dans l’air du temps de Saudade a émergé de 270 groupes candidats, dont 5 s’affrontaient au Botanique ce samedi soir. Les 4 concurrents survivants: Endless Dive (Tournai), Glauque (Namur), LoKa and the Moonshiners (Bruxelles) et S O R O R (Bruxelles). Ils se sont hissés à travers les écoutes à l’aveugle, la soirée de sélection et les tiers de finale.

Ce 8 décembre, le jury de 60 pros du secteur de la musique (labels, programmateurs, agences de booking, journalistes, studios, artistes...) a donc décerné le premier prix du concours à Saudade. Le nom du groupe, emmené par la voix de Junior Bokele, est inspiré du concept portugais qui se traduit comme «un voyage mélancolique dans les souvenirs, une sorte d’exploration de sentiments profonds qui aboutit à un sentiment de plénitude». Selon le communiqué de Court-Circuit, Saudade «cherche à traduire cette sensation en alliant instrumentales jazz, rythmiques soul et accessibilité pop».

Ce premier prix comprend notamment un soutien de 2.500€ (Prix de la Ministre de la Culture), une aide de 1.500€ apportée par Playright ainsi qu’une live session «Bruxelles ma Belle» offerte par SABAM for Culture.

Le second prix a quant à lui été attribué au groupe Glauque (Namur, ci-dessus), «projet singulier qui mêle rap et electro». Par ailleurs, une vingtaine de «prix coup de cœur» ont été remis. Dont la programmation dans plusieurs salles et festivals (Botanique, Reflektor, Les Ardentes, Dour, Verdur...), des aides à l’enregistrement, de l’accompagnement administratif et des promesses de résidence artistique.