Des traces d’amiante dans deux véhicules de la SNCB

Photo d’illustration ÉdA

Des traces d’amiante ont été récemment détectées dans un espace technique fermé, à bord de deux des vingt véhicules examinés de la série de type «Sprinter», matériel mis en service entre 1986 et 1989, indique dimanche la SNCB.

Ces traces d’amiante se trouvaient dans un espace technique fermé. Il n’y avait pas d’amiante dans les compartiments passagers.

Depuis plusieurs années, la SNCB réalise un programme de suivi préventif concernant la présence d’amiante à bord du matériel roulant. Elle fait régulièrement prélever des échantillons pour l’identification d’amiante dans sa flotte.

La procédure mise en place par la SNCB prévoit un test supplémentaire concernant la présence éventuelle de fibres dans l’air. Ces tests ont été réalisés ce 8 décembre par un laboratoire certifié sur ces deux véhicules, entre-temps retirés du service. Le rapport des analyses réalisées démontre l’absence de fibres libérées.