SPORTS

Nina Derwael sacrée «Géant Flamand» pour la deuxième année consécutive

Nina Derwael sacrée «Géant Flamand» pour la deuxième année consécutive

Nina Derwael, 18 ans, est devenue la première Belge sacrée championne du monde de gymnastique, en décrochant l’or aux barres asymétriques à Doha Photo News

La gymnaste Nina Derwael a remporté pour la deuxième année consécutive le Géant Flamand (Vlaamse Reus), trophée décerné par l’association des journalistes sportifs flamands (VBS).

Derwael, 18 ans, est devenue la première Belge sacrée championne du monde de gymnastique, en décrochant l’or aux barres asymétriques à Doha. Elle a également conservé son titre européen et a ajouté une médaille d’argent à la poutre lors de l’Euro de Glasgow.

La gymnaste a été largement plébiscitée par les 236 journalistes et collaborateurs sportifs flamands qui ont voté: avec 912 points, elle a relégué très loin derrière elle Koen Naert, champion d’Europe du marathon (368 points). La basketteuse Emma Meesseman a pris la troisième place (154 points). La championne du monde de voile (Laser Radial) Emma Plasschaert (140 points) et le patineur Bart Swings (120 points), vice-champion olympique du «départ groupé», complètent le top-5.

Le Géant Flamand récompense depuis 1992 le/la meilleure sportif/ve flamande de l’année. Derwael est la première à réussir le doublé depuis Kim Clijsters en 2000 et 2001. Également sacrée en 2010, la joueuse de tennis partage le record de victoires avec le triathlète Luc Van Lierde (1996, 1997 et 1999) et l’athlète Kim Gevaert (2002, 2004 et 2007). Avec deux sacres, Derwael rejoint le nageur Frederik Deburghgraeve (1994 et 1998) et l’athlète Tia Hellebaut (2006 et 2008).

Ses exploits de 2018 valent à Derwael de multiplier les récompenses en cette fin d’année: elle est déjà la lauréate du Mérite Sportif et du Joyau du Sport flamand. La gymnaste est également finaliste pour le titre de Sportive belge de l’année, où elle est en lice avec Nafi Thiam et Emma Meesseman.

Nico Derwael, le père de la gymnaste, va retirer le prix, une sculpture de Willem Vermandere, vendredi soir à Zwijnaarde car la gymnaste se trouve actuellement en Italie pour un gala de gymnastique.