En 25 ans, l’association liégeoise a formé plus de 800.000 personnes à la citoyenneté. Des portes ouvertes sont organisées ces 8, 9 et 10 décembre.

Fondés à Liège en 1993, les Territoires de la Mémoire fêtent leurs 25 ans. C’est à l’occasion de la journée internationale des droits humains, à l’initiative du Centre d’Action Laïque de la province de Liège, que des citoyens et anciens prisonniers politiques des camps de concentration nazis ont posé les premières pierres du centre d’éducation à la résistance et à la tolérance, devenu centre d’éducation à la résistance et à la citoyenneté.

Les Territoires de la Mémoire défendent les libertés fondamentales en s’adressant aux jeunes pour les encourager à construire une société démocratique et solidaire. On estime que plus de 800.000 personnes ont été formées à la citoyenneté en 25 ans.

«Près de 50.000 personnes sont sensibilisées chaque année à travers l’exposition permanente ‘Plus jamais ça!’, des voyages pour la Mémoire, la campagne Triangle Rouge pour résister, la bibliothèque George Orwell, des publications et diverses activités. Depuis sa première version inaugurée en décembre 1999, l’exposition a vu passer plus de 200.000 personnes, principalement des jeunes venant des écoles de Wallonie et de Bruxelles», souligne-t-on du côté de l’association liégeoise.

A l’occasion du 25e anniversaire, des portes ouvertes sont organisées ces 8, 9 et 10 décembre. Le public est ainsi invité à aller découvrir un parcours conté par le comédien Jean-Claude Piérot ainsi que plusieurs expositions, dont ‘Plus jamais ça!’, qui seront accessibles gratuitement. Le 10 décembre, le public est convié à un moment solennel à 18h00, qui sera suivi de la représentation de la pièce de théâtre ‘De l’ombre à la lumière’ par la compagnie du Bout de nez, lauréat du prix Passeurs de Mémoire du Parlement de Wallonie.