Le onze décalé du foot luxembourgeois

EdA

Chaque vendredi, onze joueurs sont mis en avant dans une équipe où ce ne sont pas les meilleures performances qui comptent le plus.

Gardien

Nicolas Cinosi (Herstal) Aucun lien avec un club luxembourgeois, mais son assist du genou pour le Méchois Cyrille Godfrin (le cadeau de Nicolas) le classe parmi les plus belles actions du week-end. Juste derrière ce cabot qui a empêché un but en D2 argentine.

Défenseurs

Dimitri Mignon (Witry) Presque dix ans sans marquer. Puis cette frappe contre Cobreville, à 44 balais. Une si belle histoire qu’on en ferait presque un poème : Mignon, allons voir s’il arrose !

Amar Duracak (Ethe) Ou comment claquer un coup franc lucarne et se claquer un muscle sur la même phase. Amar Dura… clac !

Quentin Vandermaelen (Longlier) Deux mois de purgatoire, un seul entraînement et d’emblée une titularisation. À Longlier, on appelle ça un cadeau de… Noël.

Médians

Adrien Kudimbana (Longlier) Ou Joël Lespagnard si vous préférez. La soirée de Longlier résumée en deux noms, deux penos manqués et un autre gros raté. Quand ça veut pas, ça veut pas.

Kevin Warlomont (Habay-la-Neuve) Un caviar du gauche à Bekhaled et surtout ce plat du pied – sécurité dans la toile d’araignée de Pepic. Comme quoi, ce sont parfois les plus petits pieds qui servent à faire les plus grands pas.

Maha Loufti (Aubange) Un pion à trois points. Le premier de la saison pour l’éternel joker. Oufti, kén’ affaire à Aubange !

Attaquants

Brian Moing (Florenville) Pour le RAF, c’est un sacré plus ce Moing. Un double grand pont pour assurer la victoire Saint-Mard, et sans doute déjà le titre. Le fameux grand pont de l’ascension.

Fabien Muller (Saint-Mard) La blondeur d’un Aryen, un patronyme aux consonances teutonnes et une frappe de mule (r) estampillée Bundesliga qui lui vaut quelques secondes de gloire à la Tribune. Gerd, Dieter, Hansi, Thomas et donc Fabien.

Fabrice Muller (Freylange) Une autre définition du football total : il entre, il fait marquer, il prend une jaune, il marque, puis il sort blessé. Gerd, Dieter, Hansi, Thomas, Fabien. Et Fabrice aussi.

Junior Tenne Talla (Namoussart) Cinq buts en quinze journées puis cet inattendu quintuplé dimanche contre Saint-Pierre. Le jour où Tenne Talla… toute sa classe.