BASKET

VIDÉOS | NBA – Panier improbable, dent pétée, geste défensif de l’année, cheville en compote, dispute de stars: le meilleur des Weeks 5 à 8

VIDÉOS | NBA – Panier improbable, dent pétée, geste défensif de l’année, cheville en compote, dispute de stars: le meilleur des Weeks 5 à 8

- D’après AFP, PHOTO NEWS

De la bagarre, des dunks de fous, une réussite insolente au tir, du trashtalking, de la polémique: on revient en vidéo sur 5 infos qu’il ne fallait pas manquer lors de ces dernières semaines en NBA.

L’incroyable circus shot de Kemba Walker

Le meneur de Charlotte est l’une des sensations de ce début de saison à l’Est. Pas que l’on découvre celui que Michael Jordan a choisi pour devenir le franchise player de ses Hornets, mais force est de constater que Kemba Walker n’a jamais semblé aussi fort que depuis le début du présent exercice. Tout lui réussit en ce moment. Et ce n’est pas un hasard si le double All-Star a sorti son record de point en carrière (60 points contre Philadelphie) lors de cette première partie de saison. Et signe de son insolente réussite du moment, le panier inscrit face aux Pelicans au terme d’un numéro d’acrobate restera à n’en pas douter comme l’un des plus improbables de la saison! Un véritable circus shot, comme on dit dans la ligue…

Dent pétée, fan «agressé»: le show de Beverley à Dallas

On passe à l’Ouest pour évoquer une autre sensation du moment. Dennis Smith Jr, l’explosif meneur de Dallas, est en train de nous gratifier d’une saison sophomore de grande qualité. De quoi permettre aux Mavs, avec la complicité de la pépite Luka Doncic, de briguer un improbable spot de play-off dans une conférence qui n’a jamais paru aussi folle. Mais la médaille du succès a toujours son revers. Le bouillonnant Patrick Beverley s’est chargé de le lui rappeler. Lors de la rencontre opposant Dallas aux Clippers, Dennis Smith Jr a fait la douloureuse connaissance du coude de l’ancien Rockets.

L’ancien de Houston paraît d’ailleurs très nerveux en ce moment, lui qui a imité Kyrie Irving au cours de ce match à Dallas en lançant un ballon vers un fan des Mavs, se faisant du coup expulser et récoltant au passage une solide amende d’un montant de 25 000$. Même si on a déjà vu plus hard comme «agression» (et c’est peu de l’écrire), il est vrai qu’on ne plaisante pas avec ce genre de comportement en NBA!

Un geste défensif aussi inattendu qu’efficace pour Harden

Si James Harden est un scoreur fou, tenant du titre de MVP, c’est aussi un piètre défenseur! Sa légendaire passivité lorsqu’il s’agit d’aller à la dure a déjà fait à de maintes reprises parlé d’elle, notamment lors de la célèbre rubrique parodique animée par Shaquille O’Neal sur ESPN, «Shaqtin’A Fool».

Mais Harden sait aussi défendre! Et il l’a prouvé de façon bien involontaire mais particulièrement efficace sur DeMar DeRozan (après une énorme perte de balle)! Accompagnant le mouvement offensif du power forward de San Antonio, le shooteur des Rockets avait déjà la tête et son regard ailleurs au moment de nonchalamment laisser traîner sa main dans la zone du ballon. Un geste anodin qui a toutefois privé DeRozan du panier! De là à prétendre au titre de Défenseur de l’Année…

L’horrible blessure de Caris LeVert

Ça fait froid dans le dos. Il ne reste que 5 secondes à jouer avant la mi-temps. Cinq petites secondes de rien du tout, mais Caris LeVert veut à tout prix empêcher les Wolves d’augmenter leur maigre avance sur Broolyn. Le shooting guard des Nets s’élance alors et tente un block sur le jeune Okogie. Mais il retombe mal, sa cheville se brise en deux. Une horrible blessure à la vue de laquelle ses coéquipiers ont du mal à cacher leur émotion. LeVert réalisait pourtant une très belle première partie de saison, une saison qu’il a d’ores et déjà achevée, non sans recevoir les messages de soutien des plus grandes stars de la ligue. ÇA lui fait une belle… jambe.

Dispute entre Durant et Green: du rififi chez les Warriors?

Lorsqu’on lui demandait en début de saison quel serait le plus grand adversaire de Golden State, la réponse de Duke Tshomba fusait: «Ce ne sont après tout que des jeunes gens millionnaires qui ont un ego démesuré. Alors, attention! Il suffirait d’un problème de vestiaire, ou de gente féminine si tu vois ce que je veux dire…». Une parole digne d’une prophétie? Car depuis le début de la saison, les Warriors alternent le bon et le moins bon dans leur chasse au three-peat. Et s’il faudra avant tout prester à haut niveau en play-off, le fait de voir le double champion en titre vaciller de la sorte pose question. Surtout, la dispute opposant Kevin Durant et Draymond Green, deux des stars de l’équipe, lors d’un match disputé face aux Clippers a focalisé l’attention de ce début de saison sur Golden State et quelque peu passé sous silence les belles prestations individuelles. Et si les Warriors étaient en train de perdre leur collectif?