COMMENTAIRE

« Pensez aussi à célébrer vos bénévoles »

« Pensez aussi à célébrer vos bénévoles »

EdA

Chaque vendredi, Daniel Jonette, chef des sports de l'Avenir Luxembourg, commente l'actualité sportive.

C’était la Saint-Nicolas ce jeudi. Impossible d’y échapper à moins de vivre sur Mars. La veille, on célébrait la journée mondiale du bénévolat.  Et c’est passé quasiment inaperçu. Certes, la discrétion fait sans doute partie de l’essence même du bénévolat, mais quand la lassitude guette, quand le dévouement se fait plus rare, quand l’indifférence de quelques enfants (trop) gâtés décourage, comme c’est le cas dans pas mal de clubs, la reconnaissance et la mise à l’honneur ne sont pas superflues. Francis Collin l’a fait récemment, en mentionnant, dans son dernier ouvrage, les noms de ceux qui ont fait vivre les quelque 300 clubs de l’histoire du foot luxembourgeois. Le comité provincial s’y attelle aussi, lors de ses assemblées générales annuelles. Si certains s’y appliquent déjà, tous les clubs devraient s’évertuer à leur emboîter le pas. Quelques idées? En vrac, le coup d’envoi d’une rencontre (ils en seront tout aussi fiers, voire plus, que le commerçant ou le politicien du coin qui a offert le ballon du match); un souper que leur prépareraient les joueurs du club pour, une fois n’est pas coutume, inverser les rôles; un équipement (sweat, veste ou autre) pour renforcer leur identification au club; un soutien ponctuel comme une journée de rafraîchissement des installations à laquelle participeraient toutes les forces vives du club. Mais on arrête là avec les exemples. Pour consacrer les dernières lignes de ce billet à un exemple. Un de ces hommes de l’ombre, récemment disparu. Serge Claisse offrait ses services au RAC Saint-Mard comme à l’Excelsior Virton. Préposé notamment au parking «VIP et médias» du stade Yvan Georges. Toujours un bon mot, toujours un sourire quand il nous voyait arriver. Toujours prompt à rendre service. Il s’en est allé quelques heures seulement après les défaites conjointes de ses deux clubs de cœur. Les points perdus seront vite oubliés. Lui pas.