Lyloo Lerouge, âgée de trois ans et demi et à l’époque habitant à Sainte-Marie-sur-Semois (Étalle), est atteinte du syndrome néphrotique congénital, ce qui entraîne un très long et lourd traitement.