Le violeur  de la Sambre

Un bon père de famille, un bon copain qui cachait bien son jeu, jusqu’à commettre une erreur en février dernier. -

Pendant trente ans, il a agi en toute impunité. Arrêté, il a fini par avouer 44 viols. Mais il pourrait y en avoir bien plus.