ANDERLECHT

Un toit aux couleurs de ses étiquettes pour la future brasserie du Brussels Beer Project au bassin de Biestebroeck

Une toiture colorée comme ses étiquettes: voilà qui coiffera la nouvelle brasserie du Brussels Beer Project au bassin de Biestebroeck, à Anderlecht. Le lauréat du concours d’architecture est connu. Le premier brassin est attendu fin 2020.

Le Brussels Beer Project a rendu public le nom du bureau d’architectes qui sera chargé de lui construire une nouvelle brasserie en bord du bassin de Biestebroeck, à Anderlecht. Il s’agit de Office KGDVS (Kersten Geers David Van Severen), l’équipe d’un duo bruxellois basé à Ixelles. Au total, 52 candidatures ont été déposées lors d’une procédure lancée en juin par le Bouwmeester bruxellois, desquelles 4 finalistes avaient été sélectionnés. canal.brussels, qui préside à la réaffectation des abords de la voie d’eau, et la communauté du BBP, ont participé à la sélection.

«Un design audacieux, contemporain et ouvert», s’est félicité sur Facebook le tandem de fondateurs du BBP formé d’Olivier De Brauwere et Sébastien Morvan. L’objectif d’y lancer le premier brassin «fin 2020». La capacité des cuves y sera de 35.000 hectolitres, soit 10 millions de bouteilles par an.

Un toit aux couleurs de ses étiquettes pour la future brasserie du Brussels Beer Project au bassin de Biestebroeck
Olivier De Brauwere et Sébastien Morvan ont présenté sur Facebook la maquette de la future brasserie du Brussels Beer Project. BBP - OFFICE KGDVS

«Le projet tire un maximum d’opportunités de sa situation en bord de canal», plaide KGDVS. «Il suit le concept d’une “boîte magique”: un container industriel super-efficient, coiffé d’un large toit incliné, qui rend son contenu visible de tous les côtés».

La nouvelle brasserie s’implantera sur un site de 1860m2 dont 876 constructibles. 1300m2 seront dédiés à la production et 340m2 à l’accueil du public, qui aura vue sur les cuves lorsqu’il s’attablera dans le bar prévu à l’étage pour s’offrir une IPA maison. On y reconnaît les couleurs phare des étiquettes de la gamme, ainsi que la diagonale désormais iconique.

Un quartier en développement

La construction devra aussi s’intégrer dans le plan de réaménagement du bassin de Biestebroeck prévu par canal.brussels. Elle s’insère dans un environnement où le PPAS a déterminé 600.000 m2 constructibles, englobant projets publics et privés, dont certains sont déjà en chantier. C’est notamment le cas de City Docks, piloté par Atenor. Ça sera prochainement celui d’Urbanities, conçu en face du BBP par BW Promo. Ou des deux blocs de City Gate, prévus par citydev. Tous prévoient de nombreux logements dans le quartier.

Un toit aux couleurs de ses étiquettes pour la future brasserie du Brussels Beer Project au bassin de Biestebroeck
BBP - OFFICE KGDVS
Pour rappel, cette seconde implantation ne signe pas l’arrêt de mort de la vitrine du centre-ville lancée en 2013. Elle permettra en fait de rapatrier la production des vedettes du catalogue, Delta, Grosse Bertha ou Baby Lone, dans le périmètre de la Région. Les installations de Dansaert ouvertes en octobre 2015, trop réduites pour la demande, sont en effet consacrées aujourd’hui à des brassins expérimentaux. La production plus massive est quant à elle prise en charge par Brouwerij Anders, dans le Limbourg. Ce qui a été reproché aux fondateurs au cours d’une polémique qui n’a jamais tari.

Le Beer Project va maintenant se lancer dans l’obtention des permis. Budget estimé: 1 million 450.000€. 20 emplois pourraient être créés à terme.