article abonné offert

À Gerpinnes ou Couvin, une famille très discrète

À Gerpinnes ou Couvin, une famille très discrète

Hors des salons feutrés et des négociations à plusieurs rangées de chiffres, Albert Frère est resté fort attaché à son terroir. BELGA

Albert Frère n’était pas un citoyen comme les autres, dans sa commune de Gerpinnes. À Loverval, sa propriété ne passe pas inaperçue, entre la sortie Blanche Borne du ring de Charleroi et la Nationale 5. On y entre par un portique qui mène tout droit aux imposants bureaux de la Compagnie Nationale à Portefeuille. Plus loin dans sa propriété, c’est un château qui accueille les privilégiés invités par le baron.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 21 des 378 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?