SUR’Cité fête son anniversaire. Elle est l’une des plus anciennes maisons pour sourds d’Europe. L’ASBL créée en 1983 propose différents services, adaptés, aux personnes sourdes et malentendantes : des formations en langue des signes, lecture labiale, français, informatique et permis de conduire, des animations hebdomadaires, visites extérieures… Le Foyer des sourds de Liège est l’un des trois centres du genre en Belgique francophone.

«L’association est composée du Centre Robert Dresse (Centre d’histoire et de documentation de et pour les sourds), le Royal Union sportive silencieuse liégeoise et l’Aiguille silencieuse (section de couture, crochet ou tricot)», explique la permanente. L’ASBL située pour l’heure sur le site de l’ASBL Phare, rue de Fétinne, a également le soutien du Service public de Wallonie, du Fonds social européen et de la Ville et de la Province de Liège. «C’est aussi un centre de rencontre où l’on peut échanger en toute liberté. Les personnes sourdes, malentendantes et entendantes viennent pour se détendre, s’instruire, s’informer et s’amuser. La langue des signes et la langue française s’y côtoient harmonieusement. On organise aussi des stages durant les vacances scolaires pour ceux que ça intéresse. Ce ne sont pas les ateliers qui manquent». L’équipe encourage la meilleure intégration possible, facilite l’autonomie des personnes sourdes ou malentendantes. Elle les assiste aussi dans la vie sociale, familiale, culturelle, professionnelle et économique. En 2018, le Foyer des sourds de Liège qui a donné naissance à SUR’Cité a donc 35 ans, sa section sportive, elle a 100 ans. L’ASBL espère réintégrer, une fois des travaux effectués, sa maison, le Foyer des sourds de Liège, rue des Waleffes dans les mois à venir.

SUR’Cité

Quai Mativa, 38

04 341 39 96 – www.surcite.info