Depuis de nombreuses années maintenant, plusieurs amateurs d’oiseaux en tous genres se rassemblent en créant un groupe nommé Le Colibri de Hombourg.

«Nous nous réunissons cinq à six fois par an, explique Didier Beckers, membre du Colibri. Lors de ces réunions, nous discutons évidemment de notre passion pour les oiseaux. Ce sont des moments d’échanges entre amoureux d’animaux. Mais nous avons aussi des parties plus spécifiques pour la mise sur pied de notre exposition annuelle.» Mais malheureusement, comme dans bien d’autres domaines, les membres du club le constatent depuis quelques années: l’ornithologie fait de moins en moins d’adhérents. «C’est un hobby qui s’éteint petit à petit. On peut le constater dans quasi tous les clubs. Il nous est difficile de trouver de nouveaux membres, et encore moins chez les jeunes. C’est bien dommage car c’est une superbe passion. Nous continuons tant que nous le pouvons et nous sommes toujours à la recherche d’amateurs intéressés pour pérenniser le futur de notre club.» Car un des moteurs de ce club, c’est la mise sur pied, une fois par an, d’une grande exposition ornithologique dans la salle Saint-Joseph de Hombourg. «C’est une exposition réservée aux amateurs d’oiseaux en captivité. Nous avons donc tous types d’oiseaux avec quelques rares mais n’importe quel amateur d’oiseau peut trouver son bonheur. Chaque visiteur en a plein les yeux mais aussi plein les oreilles! Car il faut savoir que nous accueillons plus de 500 oiseaux, sans compter la partie vente. Et pour les 500 oiseaux présents, nous mettons sur pied un concours pour élire les plus beaux spécimens par un jury spécialisé. Pour une telle organisation, nous sommes six membres du club accompagnés une bonne dizaine de bénévoles.»