Il y a trois ans, Michaël a décidé de se lancer dans la permaculture. Pour ça, il est parti de zéro. «Je suis paysagiste à la base.

J’en avais marre de voir qu’on nous faisait manger n’importe quoi en général. J’ai donc suivi des formations, je suis même allé en France dans une grosse ferme qui est réputée pour avoir lancé la permaculture chez nos voisins ». Le plus dur pour Michaël a été de trouver un terrain suffisamment grand pour accueillir ses cultures. «Le principe de la permaculture, c’est que les cultures tournent entre elles. Du coup, il y a toujours quelque chose sur les terrains, je ne mets rien dessus, pas de pesticide ». Pour mettre en route son système, ce maraîcher a dû étudier l’environnement pour installer ses cultures d’une certaine façon. «J’ai 14 rectangles pour les légumes. Ils sont tous de la même dimension et entre les rectangles, j’ai placé des lignes d’arbres et d’arbustes. L’idée, c’était de casser le vent et de créer un microclimat. Tout ça m’a pris plusieurs semaines de calculs pour que ça prenne bien ». Désormais, il propose de tout, en rotation. Côté légumes, il y a des épinards, des bettes, du fenouil, des betteraves, des choux, des aubergines, des courgettes, des tomates, etc. Côté fruits, il cultive des framboises, des mûres, des pommes, des poires, etc. «J’ai aussi des choses très spéciales comme des fruits de Pologne qu’on appelle les nashis, chargés d’antioxydants et de vitamines C. Autre exemple, les baies du Canada ». En plus de ça, Michaël vend des œufs de 5 races de poules différentes. Il propose l’œuf blanc, vert, noir, bleu et rose. Enfin, il produit aussi du miel grâce à ses ruches. Michaël vend ses produits sur le marché de Chapelle.

La micro-ferme du Moulin Chaussée Romaine 184 d Chapelle-lez-Herlaimont

0496 25 02 70

Facebook : La micro-ferme du Moulin