BRUXELLES

VIDÉO | Rassemblement pour le climat à Bruxelles: des familles, des scouts et des partis politiques

Quelque 65.000 personnes participaient ce dimanche à Bruxelles à la Marche pour le climat initiée par les organisations Climate Express et Coalition Climat, a indiqué la zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles. Les organisateurs parlent de 70.000 à 75.000 participants, parmi lesquels 5.000 cyclistes.

Trois ans après la signature de l’Accord de Paris, les promesses doivent être mises en pratique. Or, en Belgique, les émissions augmentent à nouveau depuis 2014 alors qu’elles devraient diminuer. C’est la preuve d’un manque de volonté et d’ambition politique, selon les organisateurs de la Marche. Les décideurs belges doivent enclencher la vitesse supérieure, estiment Climate Express et Coalition Climat.

« Le climat change et nous le sentons tous. Dans nos villes nous étouffons à cause de l’air sale, chaque année nous dépensons des millions d’euros pour dédommager les agriculteurs pour les dégâts causés par la sécheresse et cet été a battu le record en terme de chaleur. Nous sommes pratiquement confrontés chaque jour à des images d’incendies et d’inondations de par le monde », a relevé Samuel Lietaer, porte-parole du Climate Express.

« Nous exigeons plus d’ambition de la part de nos décideurs belges sur le plan européen et international. Mais il faut aussi que cette ambition se concrétise à l’échelon belge. Depuis 2012, nous attendons un plan national pour le Climat, qui implique une stratégie, à court et à long terme. Une stratégie qui inclut tout le monde, aussi bien les employés des secteurs menacés que les populations du Sud », a ajouté pour sa part Nicolas Van Nuffel, président de la Coalition Climat.

Le nombre de participants à la Marche ce dimanche à Bruxelles est « impressionnant et historique », a noté Charlotte Scheerens de Climate Express.

Le Premier ministre Charles Michel a évoqué la marche sur Twitter. « La marche pour le climat est un formidable succès de mobilisation citoyenne. La question climatique doit être une préoccupation centrale au service des générations futures. La Belgique qui a finalisé son Plan Energie Climat défendra des objectifs ambitieux à la Cop24 », a écrit Charles Michel.

+ LIRE AUSSI | EDITO| Le devoir climatique

+ LIRE AUSSI | En Belgique, les effets du réchauffement climatique sont déjà perceptibles

+ LIRE AUSSI | Toutes les infos pratiques