article abonné offert

BRUXELLES

Bruxelles s’emballe pour le zéro déchet (14) | Avec le Brussels Beer Project, les boulangers tombent dans la drêche

Bruxelles s’emballe pour le zéro déchet (14) | Avec le Brussels Beer Project, les boulangers tombent dans la drêche

D’après Bruno Volckrick, le Brussels Beer Project espère réutiliser 80% des drêches produites à la brasserie de la rue Dansaert, soit 40 tonnes par an. Ou 1000 pains par semaine. EdA - Julien RENSONNET

Les drêches, ce sont les écorces de céréales qui restent après que le malt a barboté, au début du processus de brassage de la bière. Le Brussels Beer Project refile désormais ses drêches à des boulangers bruxellois. En découlent des pains riches en fibres et protéines.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 35 des 1500 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?

Nos dernières videos