FOOTBALL

Les jeunes mauves s’inclinent à Saint-Trond malgré un doublé de Santini

Les jeunes mauves s’inclinent à Saint-Trond malgré un doublé de Santini

À 17 ans, Yari Verschaeren a réalisé une magnifique prestation pour sa première titularisation avec les Mauves. BELGA

Anderlecht s’est incliné de peu face à Saint-Trond malgré une bonne prestation de ses jeunes et d’Ivan Santini (4-2). La défense bruxelloise était trop fébrile.

Malgré une bonne prestation de ses jeunes et d’Ivan Santini, Anderlecht s’est incliné à Saint-Trond à cause d’une défense trop fébrile qui a offert trop de cadeaux (4-2).

Les Canaris remontent à la cinquième place du classement. Les Mauves manquent l’occasion de prendre la deuxième place du classement.

Une première mi-temps passionnante, Verschaeren détonne

Pour pallier aux absences de ses cadres, Vanhaezebrouck aligne un onze inédit. En début de rencontre, les Mauves se cherchent. Saint-Trond développe un jeu chatoyant et ouvre logiquement le score dès la huitième minute sur une frappe bien placée de Roman Bezus (1-0, 8e). Dans la foulée, Teixeira manque l’immanquable. Anderlecht peut souffler, sa défense en a plein les pieds dans le premier quart d’heure.

Les Bruxellois doivent attendre la 28e minute pour se créer enfin une occasion. La frappe lointaine de Lokonga est trop timide pour tromper Steppe.

Ivan Santini est esseulé devant et les Mauves ne parviennent pas à le joindre… jusqu’à la 38e minute. Francis Amuzu sert un caviar à l’attaquant croate qui ne manque pas l’occasion d’égaliser de la tête (1-1).

Le meilleur anderlechtois sur la pelouse est… Yari Verschaeren. Le jeune milieu de terrain de 17 ans passe à deux doigts d’un but pour sa première titularisation. Il touche le poteau à la 41e.

Les Mauves coulent en quatre minutes

À la 50e minute, Amuzu est accroché fautivement par Steppe dans le rectangle. Ivan Santini marque son 11e but de la saison sur penalty et donne l’avantage à Anderlecht (1-2, 52e).

Alors que les Mauves dominent, Saint-Trond égalise à l’heure de jeu. Didillon réalise une parade exceptionnelle mais Takehiro Tomiyasu pousse le ballon au fond (2-2, 62e).

En quatre minutes, les Canaris renversent la tendance. À la 66e minute, Daichi Kamada frappe et Didillon se troue (3-2, 66e).

À un quart d’heure du terme, Hein Vanhaezebrouck a effectué ses trois changements. Les Bruxellois poussent mais ne parviennent pas à égaliser malgré la bonne volonté des jeunes mauves.

À la dernière minute, Yohan Boli fait 4-2 sur une contre-attaque.

Anderlecht ne profite donc pas des faux pas de Bruges, Genk et l’Antwerp. À l’instar du Standard, Saint-Trond fait la bonne affaire du week-end.

Les compos: Verschaeren et Lokonga titulaires

Suite aux absences de Sven Kums, Adrien Trebel, Andy Najar et Landry Dimata, Hein Vanhaezebrouck doit faire tourner son effectif.

Le coach des Bruxellois a choisi d’aligner le jeune milieu de terrain Yari Verschaeren (17 ans). «J’ai souvent vu Verschaeren jouer avec les réserves cette saison. Je sais qu’il peut rivaliser à ce niveau, j’espère qu’il est aussi prêt mentalement. Je veux qu’il joue l’esprit libéré ce soir», a déclaré le tacticien mauve avant la rencontre.

Saint-Trond: Steppe, Tomiyasu, Teixeira, Garcia, Asamoah, De Sart, De Norre, Botaka, Bezus, Kamada, Boli.

Anderlecht: Didillon, Saelemaekers, Bornauw, Vranjes, Milic, Lokonga, Makarenko, Verschaeren, Amuzu, Santini, Gerkens.