RESTRUCTURATION AUX ÉDITIONS DE L’AVENIR

VIDÉO | La harpiste Pia Salvia: «Le journal L’Avenir, ce n’est pas une histoire d’un jour, c’est une histoire d’une vie»

Les artistes sont nombreux à nous envoyer leur marque de soutien pour nous aider à faire face au plan de restructuration qui frappe notre entreprise. Aujourd’hui, c’est une jeune harpiste bruxelloise: Pia Salvia.

Pia Salvia, nous l’avions découverte en 2011, au festival Esperanzah!, à Floreffe. Nous avions alors réalisé une session acoustiqueet une interview de cette jeune femme qui se produisait seule sur scène avec sa harpe.

Il y a un an, nous refaisions le point sur sa carrière, après un passage au prestigieux Berklee College of Music de Boston et une carrière naissante à New-York.

Et c’est justement de New-York qu’elle nous envoie cette vidéo de soutien. Car, comme elle le dit si bien: «Le journal L’Avenir ce n’est pas une histoire d’un jour, c’est une histoire d’une vie».

Son témoignage ci-dessus.

Pour rappel, un plan de restructuration des Éditions de L’Avenir prévoit de se séparer de 60 ETP (sur les 250 que compte l’entreprise). Cette restructuration fait l’objet d’un plan Renault et a été annoncée au personnel le 23 octobre dernier.

VIDÉO | La harpiste Pia Salvia: «Le journal L’Avenir, ce n’est pas une histoire d’un jour, c’est une histoire d’une vie»
© Pia Salvia © Pia Salvia