AUDERGHEM

Auderghem: voici le nouveau collège DéFI-Ecolo-Groen au complet

Auderghem: voici le nouveau collège DéFI-Ecolo-Groen au complet

BELGA

La commune d’Auderghem sera dirigée au cours des six prochaines années par une coalition «progressiste» réunissant DéFI et Ecolo-Groen, ont annoncé jeudi les deux partenaires après que le parti amarante eut ouvert la majorité absolue obtenue lors des élections du 14 octobre dernier aux écologistes.

«Auderghem connaît son futur collège échevinal qui entrera en fonction le 6 décembre prochain. DéFI et Ecolo-Groen se sont accordés pour diriger la commune pour les six années à venir à travers un accord de majorité ambitieux», ayant à son programme le rajeunissement, la participation citoyenne et la gestion durable pour construire la commune de demain, ont précisé les deux listes dans un communiqué conjoint.

Lors du scrutin communal, Ecolo avait réalisé le deuxième score (avec 22,68%), derrière La Liste du Bourgmestre - DéFI (47,64%).

Ces deux partis ont signé une alliance progressiste mais se sont également entendus sur un accord de majorité qualifié d’«ambitieux».

«Cet accord fait la part belle au principe de bonne gouvernance en mettant en place une gestion collégiale des affaires communales, en renforçant la participation citoyenne et en maintenant une rigueur budgétaire qui fait d’Auderghem la commune bruxelloise qui taxe le moins ses habitants», soulignent les deux partenaires dans leur communiqué.

Ils expliquent encore que pour impliquer les citoyens dans la prise de décision, le collège des bourgmestre et échevins mettra en place des mécanismes de participation citoyenne 2.0 «afin que les Auderghemois puissent faire entendre leur voix et prendre part aux processus de décision de manière simple et rapide».

Selon les deux partenaires, l’accord de majorité comprend aussi un volet consacré à la qualité de vie. La commune interrogera ainsi les Auderghemois sur l’avenir du viaduc Herrmann-Debroux et proposera également la création d’un nouveau parking de dissuasion à l’entrée de la ville et sa liaison rapide avec la station de métro.

Auderghem a également l’ambition de devenir la première commune disposant d’un réseau complet de prises de recharge rapide pour les véhicules électriques et développera enfin un programme zéro-déchet dans les écoles et les administrations communales.

Le collège au complet

Didier Gosuin (DéFI), reste bourgmestre empêché. C’est donc Sophie Devos, DéFI, première échevine, qui endossera le rôle de Bourgmestre faisant fonction. Elle hérite des finances, du personnel, de la sécurité, de la culture, des bibliothèques et de la participation citoyenne.

La deuxième échevine, Elise Willame (Ecolo-Groen), s’occupera de l’enseignement, des activités parascolaires, de l’académie et de la promotion sociale ainsi que de l’économie locale.

Alain Lefebvre (DéFI) est, en tant que troisième échevine, chargée de l’urbanisme et de l’environnement.

Eloïse Defosset (DéFI), quatrième échevine, hérite des affaires européennes, des sports et des animations.

Jeanine Crucifix (DéFI), cinquième échevine, aura dans ses compétences la solidarité, la cohésion sociale, la coordination sociale (jeunesse et seniors).

Florence Couldrey (DéFI), sixième échevine, s’occupera de l’emploi et de la formation, de la petite enfance, de la santé et du bien-être animal.

Bruno Collard (DéFI), septième échevin, hérite des espaces publics, de la mobilité, de la prévention et du logement.

Lieve Jorens (Ecolo-Groen), huitième échevine, s’occupera des affaires néerlandophones, de l’égalité des chances et de la diversité et du développement informatique.

Pascale Despineto (DéFI), échevine surnuméraire, est en charge de l’état-civil et de la population.

Jean-Claude Vitoux (DéFI), sera le nouveau président du CPAS.