Les dessinateurs de presse en 1re ligne pour soutenir «L’Avenir»

Un groupe média qui vire ses journalistes et son personnel, ça ne laisse jamais de marbre les dessinateurs de presse. Un pour tous, tous pour un et toujours les premiers à soutenir la liberté et le pluralisme de la presse.

La preuve: à la suite de l’annonce du plan de restructuration qui frappe Les Éditions de l’Avenir (60 équivalents temps-plein sur 250), ils ont répondu présent à l’appel de «notre» Jacques Sondron, et accepté de croquer la situation.