IMAGES

Le roi Philippe et le président français en visite au musée des Beaux-Arts de Gand

Le couple royal et le couple présidentiel français visitent lundi après-midi l’atelier du MSK de Gand (Musée des Beaux-Arts), où est restauré le polyptyque de l’Agneau mystique des frères Van Eyck.

«C’est une reconnaissance du travail de l’Institut royal du Patrimoine artistique», a estimé la directrice par intérim du musée Cathérine Verleysen. Emmanuel Macron rencontre également quelques entrepreneurs gantois.

Depuis 2012, des restaurateurs spécialisés travaillent sur l’œuvre flamande mondialement connue. Quatre Français parmi eux sont également impliqués dans la phase actuelle du projet. Le Roi Philippe et la Reine Mathilde, avec Emmanuel et Brigitte Macron, vont pouvoir entrer dans l’atelier où l’œuvre est traitée. Ils recevront des explications sur la méthode de travail de cette méticuleuse campagne de restauration.

L’Agneau mystique est resté quelques années en France, entre 1795 et 1815, pendant la période qui a suivi la Révolution française. Les panneaux centraux étaient alors à Paris. Cette présence dans la capitale française avait permis de susciter un nouvel intérêt pour les peintres primitifs flamands, quelque peu oubliés à l’époque. Après la chute de Napoléon en 1815, les panneaux sont retournés dans la cathédrale Saint-Bavon à Gand.

Une délégation française visite également le musée des Beaux-Arts à la suite du couple présidentiel.