SOCIAL

Éditions de l’Avenir: des avancées et un ultimatum

Éditions de l’Avenir: des avancées et un ultimatum

- © EdA - Jacques Duchateau

La journée de ce lundi était particulièrement attendue aux Éditions de l’Avenir. Elle a permis certaines avancées. Mais les syndicats maintiennent la pression.

«La direction est revenue vers nous avec une proposition revue à la hausse», indiquent les représentants de la CNE, du Setca et de l’AJP. Ils se sont exprimés au terme d’une séance de négociations qui suivait un conseil d’entreprise où une action symbolique des travailleurs s’est tenue.

Des précisions sur les plans commercial et rédactionnel ont notamment été apportées par la direction. De nouvelles demandes ont été adressées. Des réponses sont attendues pour jeudi fin de journée. «Sur le volet social, nous leur avons donné un ultimatum: le préavis de grève sera déposé à l’issue de la réunion si nos demandes ne sont pas rencontrées.»

Et d’ajouter: «Nous espérons que la direction est bien consciente de sa responsabilité dans le maintien de la paix sociale dans l’entreprise.»

Pour rappel, le 23 octobre dernier, la direction des Editions de l’Avenir a annoncé son intention de supprimer 60 équivalents temps plein sur un total de 280 travailleurs. Un «plan de redéploiement» qui vise, selon elle, à garantir le futur de l’éditeur du journal L’Avenir et de notre site web L’Avenir.net, dans un contexte de baisse généralisée des ventes des titres de presse.