Quand Laura Duchesne est devenu présidente du Patro Notre-Dame de Burdinne il y a quatre ans, celui-ci menaçait quasiment de fermer.

«Nous accueillons alors une vingtaine d’enfants. » Aujourd’hui, pourtant, le patro est toujours bien là et le nombre d’enfants a même doublé. Désormais, ils sont environ 40 enfants à se retrouver tous les dimanches après-midi (sauf le premier dimanche du mois), encadrés par sept animateurs. Les enfants sont accueillis à partir de 4 ans et répartis en différentes sections selon leurs âges: Les Poussins de 4 à 6 ans, les Benjamins de 6 à 8 ans, les Chevaliers-Etincelles de 8 à 12 ans, les Conquérants-Alpines de 12 à 14 ans, les Aventuriers-Aventurières et 14 à 16 ans et enfin les Grands-Grandes de 16 à 18 ans. Outre les rendez-vous hebdomadaires, le patro organise aussi un week-end par section aux alentours du mois d’avril, mais aussi un grand camp de 10 jours dans la première quinzaine du mois d’août. «Et on propose aux plus petits de ne rester que cinq jours s’ils ne se sentent pas prêts», explique la présidente. Durant l’année, le patro réalise aussi des activités comme un cortège d’Halloween ou encore un souper annuel où tous les habitants de la commune sont conviés. Pour clôturer l’année, le patro organise une sortie. «Nous avons, par exemple, déjà été à Walibi ou au Zoo d’Anvers.»

Le Patro Notre-Dame de Burdinne mise avant tout sur la solidarité et le respect. «Ce sont des valeurs que nous essayons de travailler.» Tous sont aussi très soudés. «Entre animateurs, on se connaît tous par cœur.» Leur objectif est, en tout cas, de conserver le côté convivial du patro. «Notre but n’est pas de devenir un gros patro», précise Laura.

Facebook:

Patro Notre Dame de Burdinne